Arnaques en ligne : attention aux mails, sms et appels frauduleux

fraude et arnaque

Avec l’essor des nouvelles technologies, les escrocs du web rivalisent d’imagination pour vous faire cliquer sur un lien frauduleux. Ils cherchent à vous escroquer ainsi de l’argent. Il est pourtant possible de les repérer et d’éviter de tomber dans le piège des arnaques.

Des tentatives de fraude sur-mesure

Des mails ou sms malveillants proposent des formations gratuites en utilisant votre CPF (Compte Professionnel de Formation), des complémentaires santé à des prix alléchants, un renouvellement de carte vitale ou encore un remboursement de soins de plusieurs centaines d’euros ? Ce sont les principales techniques dites de « hameçonnage » pour vous soutirer des données personnelles, via un lien cliquable. D’ailleurs, l’’Assurance-maladie appelle les assurés sociaux à la plus grande vigilance face à ces arnaques.

Plus rarement, un « pseudo-conseiller » vous appelle, vous demande en fin de conversation la confirmation de vos références bancaires (IBAN), puis vous adresse un sms de confirmation avec un code permettant de valider le nouveau contrat d’assurance souscrit.

Conséquences et pièges

Quel que soit le mode opératoire choisi, les conséquences sont dommageables pour les victimes : détournement des comptes bancaires, piratage de l’ordinateur par un virus…
De plus, les victimes peuvent se heurter au refus d’indemnisation des banques, les données personnelles ayant été communiquées librement par leurs clients.

fraude

Vous avez été piégé par ces arnaques ?

  • Consulter au plus vite : Phishing Initiative;
  • Faites immédiatement opposition auprès de votre organisme bancaire ;
  • Déposer selon la situation plainte au commissariat pour signaler l’escroquerie.

Les signes qui doivent vous alerter

  • Vérifiez systématiquement l’expéditeur : si l’adresse mail ne comporte pas le nom de l’organisme, qu’elle présente des fautes d’orthographe ou que le nom vous paraît suspect, n’ouvrez surtout pas le message.
  • Ne cliquez pas sur le lien indiqué dans le mail, mais survolez-le avec votre curseur : vous aurez ainsi un aperçu du site réel vers lequel vous auriez été redirigé. Par exemple, les communications de l’Assurance Maladie émanent systématiquement des sites https://www.ameli.fr ou https://assure.ameli.fr.
  • Méfiez-vous du caractère urgent du mail ou sms : une formule classique telle que « Vous disposez de trois jours pour valider votre demande de remboursement » ou« Ameli : votre nouvelle carte vitale est disponible. Veuillez suivre les indications ci-dessous pour confirmer l’expédition » doivent vous mettre la puce à l’oreille. En effet, l’Assurance Maladie ne réclame jamais d’informations personnelles par sms, mail ou téléphone. Prenez le temps de lire le contenu et n’agissez pas dans la précipitation.
  • Les fautes d’orthographe, de syntaxe, les images pixellisées, l’usage du rouge dans le texte et les polices d’écriture peu conventionnelles sont autant d’indices montrant que le message n’émane pas d’un organisme professionnel.
  • Pour finir, ne communiquez jamais vos données confidentielles en réponse à un sms ou courrier électronique: numéro de carte bancaire ou IBAN, mots de passe de vos différents comptes (bancaire, Paypal…).

D’autres informations :

Sur le site https://www.service-public.fr

Sur le site https://www.ameli.fr/

arnaque sms et mail

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité