• Commentaires de la publication :2 commentaires

Votre système de santé change : 7 nouveautés à venir en 2024

Dans un double objectif d’amélioration de la prévention et de l’accès aux soins des Français, la Sécurité sociale déploie de nouveaux dispositifs aux âges clés de la vie. Ces évolutions du système de santé qui entrent en vigueur cette année, permettent d’ouvrir de nouvelles perspectives pour le bien-être et le suivi médical.

Un bilan de prévention facilité

Depuis le 1er janvier, les médecins, infirmiers, sage-femmes et pharmaciens proposent l’examen de prévention santé (EPS) pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie. Quatre tranches d’âges sont concernées par cette nouveauté santé : 18-25 ans, 45-50 ans, 60-65 ans et 70-75 ans.
Cet examen préventif permet de réaliser un checking complet et comprend notamment :

– Des examens de contrôle (bilan ophtalmologique, capacité respiratoire, test auditif…)
– Des analyses biologiques (analyse d’urine, analyse de sang…)
– Un examen clinique réalisé par un médecin (contrôle des paramètres vitaux)
– Un dépistage de certains types de cancers (colorectal, prostate…)

Ainsi, ce dispositif vise principalement à pallier le manque d’accès aux soins de certaines populations, dû à la précarité ou aux déserts médicaux.

La délivrance des médicaments à l’unité

Destinée à lutter à la fois contre le gaspillage et l’antibiorésistance, cette mesure rend obligatoire la vente de certains antibiotiques, comme l’amoxicilline, à l’unité notamment en cas de rupture d’approvisionnement. Concrètement, votre pharmacien d’officine vous délivrera le nombre exact de comprimés prescrits par votre médecin, dans un nouveau contenant sécurisé.

Autre nouveauté en 2024

Votre mutuelle MCCI innove en 2024 en vous offrant un espace « adhérent » plus performant, et optimisé pour répondre à vos besoins avec de nouvelles fonctionnalités : Consultation de vos remboursements en temps réel, envoi et suivi en ligne de vos factures, demandes de devis ou de prise en charge, téléchargement de votre carte de tiers payant de complémentaire santé … et bien d‘autres à découvrir ICI !  

Le remboursement des protections périodiques réutilisables

Dans le cadre de la lutte contre la précarité menstruelle, les femmes âgées de moins de 26 ans et les bénéficiaires de la protection complémentaire santé solidaire (C2S) bénéficient désormais de la gratuité des protections hygiéniques réutilisables. 

Culotte menstruelle lavable, cup, serviette périodique en coton… Pour en bénéficier, il suffit de se rendre en pharmacie. La prise en charge se fait à hauteur de 100% pour les bénéficiaires de la C2S et à 60% pour les personnes de moins de 26 ans. La complémentaire santé MCCI intervient également sur le reste à charge.

Un test rapide d'orientation diagnostique de l'angine

D’après les chiffres du ministère de la santé, 80% des angines sont d’origine virale et ne nécessitent pas d’antibiotiques. Vous avez une suspicion d’angine mais vous ignorez si elle est d’origine virale ou bactérienne ? Le test d’orientation diagnostique de l’angine (Trod angine) permet de le déterminer en moins de 5 minutes en pharmacie. Le test est effectué à partir d’un prélèvement au niveau des amygdales. Et s’il est positif, le pharmacien peut délivrer au patient l’antibiotique adapté.

Un arrêt maladie sans jours de carence suite à une fausse couche

Chaque année en France, la fausse couche touche en moyenne 15 % des femmes[1]. La loi du 7 juillet 2023, entrée en vigueur le 1er janvier 2024, prévoit désormais un arrêt maladie sans jour de carence pour les femmes victimes d’une interruption spontanée de grossesse. L’indemnité journalière est accordée sans délai et s’applique autant dans les secteurs privé et public que pour les professions indépendantes.

Pour accompagner au mieux ces femmes durant leur convalescence, cette mesure comprend également un parcours de soin associant professionnels médicaux et psychologues, dont peut aussi bénéficier leur partenaire.

La prise en charge de la pilule du lendemain à 100 % et sans ordonnance

La contraception d’urgence hormonale est dorénavant prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie, sans aucune avance de frais. Cette mesure constitue une avancée significative dans l’accès gratuit aux soins des femmes et jeunes filles confrontées à des situations d’urgence. La pilule du lendemain est accessible directement en pharmacie et dans les plannings familiaux, ainsi que dans les infirmeries des établissements d’enseignement du second degré et universitaires.

Un test en pharmacie en cas d’infection urinaire

Les femmes âgées de 16 à 65 ans ont maintenant la possibilité de réaliser un test de dépistage directement en pharmacie en cas de suspicion de cystite, sans passer par leur médecin traitant au préalable. Le test se réalise directement en pharmacie, à l’aide d’une bandelette urinaire, et coûte 6€ (70 % sont pris en charge par l’Assurance maladie). Votre complémentaire santé MCCI intervient également sur le reste à charge.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos garanties ?

[1] Ameli.fr

Cet article a 2 commentaires

  1. JOSETTE CARRE

    Les informations contenues dans ce magazine sont claires et intéressantes. Merci

Laisser un commentaire