• Commentaires de la publication :0 commentaire

Mon Soutien psy : fonctionnement et prise en charge

Vous-même ou l’un de vos proches rencontrez des troubles anxieux, des problèmes de sommeil, du stress ou un mal-être ? Le dispositif d’accompagnement « Mon soutien psy » est là pour vous aider. Ce dispositif lancé en avril 2022 est utile mais reste encore peu connu des assurés. Quelles sont les conditions pour en bénéficier ? Quel psychologue contacter ? On vous en dit plus.

La santé mentale en France, un enjeu de santé publique

Une étude IPSOS et B Smart menée en 2022 sur la santé mentale révèle que 55% des Français déclarent penser souvent, voire très souvent, à leur santé mentale. Des chiffres en progression depuis quelques années, passant de 41% en 2021 à 49% en 2022.

Autre constat alarmant : plus de 25% des Français se sont sentis déprimés au cours de l’année précédente, sur une période de plusieurs semaines à plusieurs mois. Quant aux répercussions sur le monde du travail, l’absentéisme a atteint en 2023 son plus haut niveau depuis 2016, avec 50% de salariés en arrêt maladie au moins une fois.

Un phénomène particulièrement marqué chez les jeunes de la génération Z depuis la crise sanitaire, lesquels ne reçoivent pas toujours le suivi ni les soins adéquats, faute de moyens ou d’accès aux soins. 

Face à ces problèmes de santé mentale, les Français recherchent pourtant des solutions pour aller mieux : 1 personne sur 5 consulte un médecin généraliste, un psychologue ou un psychiatre.

Plus que jamais, le bien-être mental est devenu un enjeu de santé publique.

Mon soutien psy : comment ça fonctionne ?

Pour lutter contre cette souffrance psychique et faciliter l’accès aux soins psychologiques pour tous, l’Assurance maladie a mis en place en avril 2022 le dispositif de remboursement « Mon soutien psy ». 8 séances d’accompagnement psychologique par an sont proposées à toute personne âgée de plus de 3 ans, avec une prise en charge à hauteur de 60% par l’Assurance maladie. Les 40 % restants sont couverts par la mutuelle santé (dans certaines situations, il est possible de bénéficier du tiers payant).

Pour bénéficier du dispositif Mon Soutien psy, 3 étapes à suivre :

1) Prenez rendez-vous avec votre médecin traitant
Dans un premier temps, votre médecin échange avec vous pour s’assurer de votre état de santé. A noter qu’il est possible de consulter différents spécialistes (gynécologue, médecin scolaire, professionnel de la protection maternelle et infantile…). À l’issue de cet échange, il vous délivrera une ordonnance pour bénéficier d’une ou plusieurs séances.

2) Consultez l’annuaire dédié pour trouver un psychologue conventionné :
https://monsoutienpsy.ameli.fr/recherche-psychologue
Vos séances peuvent se réaliser à distance (consultation en visioconférence), à l’exception du premier entretien d’évaluation qui doit se tenir en présentiel. A l’issue de la consultation, vous réglez 40€ pour la première séance et 30€ pour les suivantes. Aucun dépassement d’honoraire n’est possible de la part du professionnel.

3) Faites-vous rembourser
Pour bénéficier du remboursement complet, adressez le courrier remis par votre médecin ainsi que la feuille de soins complétée par le psychologue à l’Assurance maladie et à votre mutuelle santé via votre espace adhérent. Vous n’avez pas de démarche supplémentaire à effectuer.

Les solutions complémentaires pour votre bien-être

En tant qu’adhérent MCCI, vous disposez également d’un accès au réseau de soins Itelis. Plus de 15 000 professionnels de santé vous proposent des soins de qualité à des tarifs avantageux, dont 400 psychologues spécialisés en Thérapie Comportementale et Cognitive (TCC). Pour en savoir plus, rendez-vous dans votre nouvel espace adhérent.

Parce que la solidarité et la proximité avec nos adhérents sont au cœur de notre ADN, votre mutuelle MCCI vous accompagne au quotidien dans chaque moment de vie. Pour bénéficier de conseils sur mesure, contactez nos conseillers.

En quête de ressources pour se sentir mieux ? Ceci pourrait vous intéresser :

Gérer le stress grâce à une alimentation adaptée

Décompresser avec les sports doux pour

Sources :

Assurance maladie

IFOP

Laisser un commentaire