• Commentaires de la publication :0 commentaire

Vivez sereinement votre ménopause

En France, 83% des femmes de 50 à 54 ans sont ménopausées1. Par ses bouleversements physiques, c’est une nouvelle étape dans la vie d’une femme. Quand survient la ménopause ? Quels symptômes ? Comment les atténuer ? Nos conseils bien-être pour appréhender cette transition en toute sérénité. 

Suis-je ménopausée ou vais-je bientôt l’être ?

Liés aux changements hormonaux, les symptômes de la ménopause se manifestent de façon variable chez chaque femme. Néanmoins, plusieurs signes ne trompent pas : 

  • Des cycles menstruels irréguliers (plus courts ou plus longs) qui surviennent quelques années avant l’installation de la ménopause. C’est ce qu’on appelle la préménopause. 
  • Des maux de tête. Une étude réalisée en 2014 par l’American Headache Society a révélé que les migraines fréquentes (10 crises ou plus par mois) sont de 50 % à 60 % plus courantes durant la préménopause et la ménopause. Des migraines fréquentes peuvent être un signe que la ménopause approche. 
     
  • Les bouffées vasomotrices, ou bouffées de chaleur. Elles se manifestent par des frissons et tremblements, une brusque sensation de chaleur suivie de rougeurs sur le corps et de sueurs abondantes. Bien qu’incommodantes, les bouffées de chaleur ne durent que quelques minutes et sont bégnines. 7 femmes sur 10 seraient concernées 2.
  • Des troubles urinaires ou vaginaux : irritations ou infections urinaires plus fréquentes, fuites ou incontinence, besoin fréquent d’uriner, mycoses à répétition…
  • Des insomnies et de la fatigue, liées à la baisse d’œstradiol. De plus, la diminution de la production des œstrogènes et de la progestérone s’accompagne souvent d’une réduction de la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil. 
  • Des sautes d’humeur et de l’irritabilité. En cause, les taux d’hormone ovarienne qui fluctuent et finissent par diminuer. 
  • Une prise de poids. Avec l’âge, le corps change. La masse musculaire a tendance à diminuer et la masse graisseuse à augmenter. Un phénomène qui s’accentue à la ménopause, où les changements hormonaux bouleversent la production d’insuline, l’hormone de stockage des graisses. Heureusement, la prise de poids n’est pas une fatalité et peut facilement être évitée.

Cap sur un mode de vie sain

  • Mangez équilibré. Des légumineuses, des fruits, des céréales, des fruits secs et du poisson atténueront vos symptômes, grâce leur forte teneur en phytoœstrogènes. A l’inverse, évitez l’alcool, les boissons excitantes et la nourriture épicée qui pourraient accentuer vos bouffées de chaleur et votre irritabilité. 
  • Des vitamines B et D, des oméga-3 et des oméga-6 pour une peau radieuse ! Avec la baisse de production d’œstrogènes, votre taux de collagène et d’élastine diminue. En consommant des aliments ciblés comme les poissons gras (saumon, maquereau, sardines), les fruits secs, l’avocat et les olives, vous contribuerez au maintien du tonus de votre peau.
  • Buvez beaucoup d’eau, en moyenne 1,5 litre par jour. Parce que les muqueuses d’une femme ménopausée s’assèchent, il faut davantage s’hydrater. 
  • Pratiquez une activité physique régulière, même modérée. La ménopause est l’étape de votre vie où vous devez impérativement vous dépenser, afin de maintenir le bon équilibre pour votre organisme en pleine mutation. Marche à pieds, natation, sports doux aident à entretenir votre masse musculaire, qui diminue avec la baisse de progestérone et des œstrogènes.  

Pour en savoir plus, découvrez notre article : Les sports doux, quels bienfaits pour votre santé ?

  • Pour combattre le blues et les sautes d’humeur, écoutez de la musique ! Une étude menée en janvier 2022 par la North American Menopause Society3 révèle qu’écouter de la musique quelques minutes par semaine aide à combattre l’humeur dépressive et réduit le stress. La raison ? La musique réduit la production de cortisol et stimule la sécrétion de dopamine, de sérotonine, d’endorphines et d’ocytocine : un cocktail de bonheur ! 

La ménopause est une période inévitable de transition importante dans la vie d’une femme, qui peut vous faire sentir démoralisée. Toutefois, ne vous résignez pas : suivez nos conseils, discutez avec votre médecin traitant ou votre gynécologue, partagez vos sentiments avec vos proches, afin de mieux vivre cette période ! 

Le saviez-vous ? 

La mutuelle MCCI met à disposition de ses adhérents une équipe médicale disponible par téléphone ou par chat pour veiller sur votre santé et répondre à toutes vos questions. 

Des premiers signes ou des premiers symptômes ? Ne restez pas sans réponse, contactez Angel, un service unique disponible par téléphone au 01 55 92 12 13 et par tchat sur Angel.fr 

 

¹ Inserm
² Ameli.fr
³ Revue Menopause, North American Menopause Society

Laisser un commentaire