• Commentaires de la publication :0 commentaire

Votre pharmacien, un professionnel de proximité

Autrefois considéré comme un dispensateur de médicaments, le pharmacien est devenu un acteur clé de la santé et du bien-être des patients. Depuis la crise sanitaire, son rôle s’est renforcé et élargi. Prescription d’antibiotiques, vaccinations, suivi du parcours de soins, dépistages de cancers… On fait le point sur ses nouvelles missions.

Pharmacien et patient, une relation de confiance

Selon une enquête Harris Interactive réalisée en 2019, 91% des Français disent avoir confiance à l’égard de leur pharmacien. Ils sont aussi 93% à le considérer comme un professionnel de santé qualifié, compétent et responsable.

Mais s’ils sont surtout connus pour délivrer des médicaments, leur activité ne s’arrête pas là. Leur rôle de conseil et d’accompagnement des patients est crucial : ils veillent en effet à ce que le patient ait bien assimilé la posologie, en lui rappelant la fréquence des doses prescrites et sa durée. Ils sont aussi en mesure d’informer et de proposer un médicament alternatif mais équivalent, comme le générique.

Enfin, en tant que professionnel de terrain, le pharmacien est un acteur clé de la prévention des maladies et de l’éducation à la santé. Lutte contre les addictions (tabagisme, usage détourné des médicaments), conseils hygiéno-diététiques, promotion de la couverture vaccinale… Son accompagnement englobe tous les âges et toutes les catégories professionnelles.

Prescriptions, vaccins et dépistage : les nouveautés qui facilitent votre quotidien

  • Depuis le 1er septembre, votre pharmacien peut prescrire des antibiotiques aux patients touchés par une angine ou une infection urinaire. Finie l’attente interminable dans les cabinets médicaux, il suffit de vous présenter dans une officine et réaliser un test bactériologique. En fonction du résultat, votre pharmacien vous prescrira l’antibiotique adapté. En cas de doute, il pourra prendre contact avec votre médecin.
  • Afin d’améliorer la couverture vaccinale des personnes âgées de 16 ans et plus, Pour cela, il faut vous rendre dans une pharmacie qui propose la vaccination et présenter au pharmacien une ordonnance de votre médecin. Ce dispositif concerne les maladies suivantes : le Covid-19, la grippe, la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, le papillomavirus humain (HPV), l’hépatite A et B, les méningocoques, le pneumocoque et la rage.
  • Il est par ailleurs possible de demander à votre pharmacien le prolongement d’un traitement pour une durée équivalente à ce qu’indique l’ordonnance. Plus besoin de passer par la case médecin pour un renouvellement d’ordonnance !
  • La téléconsultation peut aussi se faire dans votre pharmacie. Vous voulez réaliser une consultation à distance mais ne disposez pas du matériel adéquat ? Vous rencontrez des difficultés de connexion ? Sachez que la téléconsultation est possible dans certaines officines. Pour en savoir plus, rapprochez-vous de votre pharmacien.
  • Enfin, votre pharmacien participe au dépistage organisé du cancer colorectal en délivrant un kit aux personnes âgées de 50 à 74 ans, éligibles au dépistage. Une mesure qui vise à atteindre les 65 % de taux de dépistage recommandés au niveau européen. [1]

Le saviez-vous ?

Depuis le 28 mai 2021, les patients, notamment atteints de maladies chroniques, ont la possibilité de bénéficier du suivi d’un pharmacien correspondant. Il n’est plus nécessaire de prendre rendez-vous avec son médecin habituel pour le renouvellement d’une ordonnance. Désormais, un pharmacien correspondant peut assurer le suivi de certains traitements.

Découvrez le fonctionnement ici !

[1]  Source : ameli.fr

Laisser un commentaire