• Commentaires de la publication :0 commentaire

Virus de l’hiver : astuces pour retrouver de l’énergie

Chaque année, la saison hivernale marque le retour des virus : gastro-entérite, grippe, infections virales… Autant de maux qui mettent à l’épreuve notre organisme et notre moral. Cet hiver, notamment, l’épidémie de grippe s’est propagée dans toutes les régions de France, particulièrement durant la seconde quinzaine de janvier. Lorsque le corps est touché par les virus, il peut parfois avoir quelques difficultés à récupérer. Engagés au quotidien pour votre santé et votre bien-être, nous vous livrons ici quelques bonnes pratiques pour retrouver de l’énergie.

Les virus, fléaux de l’hiver

Chaque hiver, entre 2 et 6 millions de personnes sont touchées par le virus de la grippe, d’après les données du Réseau Sentinelles de surveillance épidémiologique*. En 2023, les Français ont aussi souffert de nombreux virus : hausse des contaminations du Covid-19 en fin d’année, rhumes, épidémie de bronchiolites chez les jeunes enfants…
En cause principalement, une météo variable, alternant entre des périodes fraîches et des périodes humides, qui affecte à la fois notre métabolisme, notre système immunitaire et notre niveau d’énergie. On note aussi le manque de luminosité et son impact néfaste sur notre horloge biologique, qui régule nos phases de sommeil et d’éveil ainsi que nos taux d’hormones (sérotonine et mélatonine).
Autant de maux qui viennent perturber notre sommeil, notre appétit et notre moral sur la durée, participant à une sensation de fatigue.

Les gestes simples pour retrouver de l’énergie

1. Miser sur une alimentation saine et équilibrée

Pour soutenir son système immunitaire et reconstituer ses réserves d’énergie, rien ne vaut un régime alimentaire soigné. Les légumes verts, riches en antioxydants, sont de vrais boosters des défenses immunitaires. Les épinards, qui contiennent de la vitamine A, multiplient la production de globules blancs et d’anticorps par les lymphocytes. 

Côté fruits, la vitamine C présente dans les agrumes comme le citron et l’orange augmente l’efficacité de nos globules blancs contre les agents pathogènes. De plus, la vitamine C favorise la régénération cellulaire et l’élimination des globules blancs « fatigués ». 

Dans l’idéal, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) préconise cinq portions de fruits et légumes par jour (de 80 à 100 grammes par portion). Enfin, ne pas oublier de s’hydrater régulièrement, notamment en cas de fièvre ou de symptômes gastro-intestinaux, pour éviter la déshydratation et éliminer les toxines.

2. Pratiquer une activité physique régulière

Une activité physique légère à modérée présente de grands bienfaits pour le système immunitaire. Marche rapide, danse, yoga, natation et Pilates sont autant de sports doux pour faire le plein d’oxygène et booster son taux de globules blancs, réduisant ainsi les risques d’infection. De plus, le sport régule la tension artérielle et améliore la qualité du sommeil, déterminant en hiver pour lutter contre les microbes.

3. Cocooner son sommeil

Un sommeil de qualité est la clé d’une forme physique optimale ! Une chambre suffisamment aérée même en hiver (au minimum 10 minutes par jour), une température comprise entre 18 et 20°C, une literie confortable et un temps de relaxation avant le coucher sont des petits gestes qui contribuent à améliorer votre sommeil. 

Evitez également les repas copieux et les excitants (alcool, caféine) après 19h. Si vous rencontrez des difficultés d’endormissement, misez sur les infusions de plantes comme les feuilles séchées de passiflore, d’aubépine ou les tisanes sédatives à base de mélatonine.

4. Cultiver un état d’esprit positif

Le saviez-vous ? Entretenir son bien-être émotionnel contribue à lutter contre les maladies. Une étude menée par des chercheurs de la National Academy of Sciences (USA) démontre que les gens positifs ont un meilleur système immunitaire que ceux qui sont négatifs et dépressifs. 15 minutes de méditation par jour, un bain relaxant, un moment à soi, une activité créative qui demande peu d’efforts intellectuels stimuleront la production d’endorphines et renforceront la confiance en soi. De quoi voir la vie sous un meilleur jour !

Mieux vaut prévenir que guérir

Pour éviter de tomber malade, adoptez quelques habitudes simples recommandées par l’agence nationale de santé publique. Port du masque en cas de symptômes, dans les lieux fréquentés et en présence de personnes vulnérables, lavage des mains régulier (pendant 30 secondes minimum) et aération fréquente des lieux clos réduisent le risque de contracter un virus.

Laisser un commentaire