• Commentaires de la publication :0 commentaire

Octobre Rose 2023 : 5 choses à savoir !

Chaque année, 2,3 millions de femmes à travers le monde sont touchées par le cancer du sein1. En France, il est le plus fréquent parmi les cancers féminins, représentant 33% des cas2. Octobre Rose 2023, campagne internationale visant à sensibiliser et à lutter contre ce cancer, se déroule du 1er au 30 octobre. Pendant un mois, de nombreuses manifestations et événements sont organisés au profit de la recherche médicale et scientifique. Qu’est-ce qu’ Octobre Rose exactement ? 

Octobre Rose, de quoi s’agit-il ?

Octobre Rose a été lancé pour la première fois en 1985, aux États-Unis, par l’American Cancer Society et l’entreprise pharmaceutique AstraZeneca. Au fil du temps, ce mois de sensibilisation est devenu un mouvement mondial, mobilisant des ONG, des associations, des institutions et des célébrités. L’objectif est triple : soutenir la recherche, promouvoir le dépistage précoce et offrir un soutien aux personnes touchées par le cancer du sein.

Quelles sont les actions d’Octobre Rose 2023 ?

  • Des courses
  • Des marches roses et des défis sportifs (randonnées à vélo, balade en moto…)
  • Des forums d’information partout en France
  • Des événements culturels (concerts caritatifs, expositions, projections…)
  • Des campagnes sur les réseaux sociaux, comme #AfficheTonSoutien, #Ensembleonestencoreplusfort…
  • Des actions en entreprise (campagne de sensibilisation comme la journée en rose à la MCCI, participation en équipe à une course solidaire, collecte de fonds…)

Comment participer ?

Si vous avez l’esprit sportif, inscrivez-vous à une course caritative, accompagné de vos collègues ou de vos proches. 12 courses de ce type sont organisées partout en France. Pour en savoir plus sur les courses organisées autour de vous, rendez-vous sur le site Odyssea.

Pour les adeptes des sports doux, le défi « Octobre Rose 2023 connecté » est fait pour vous. L’objectif : faire un maximum de kilomètres pour le dépistage du cancer du sein, que ce soit à pied, à vélo, à la nage… Pratiquez votre discipline favorite tout en enregistrant vos kilomètres sur la plateforme.
Plus sobrement, vous pouvez aussi afficher votre soutien en arborant le célèbre ruban rose sur vos vêtements ou faire un don à l’association.

Envie de faire un don ?

Faire un don est également une façon de soutenir cette cause. En effet, pour appuyer les chercheurs engagés dans la lutte contre le cancer du sein ou pour soutenir des initiatives concrètes en faveur des personnes malades et de leurs proches, vous avez la possibilité de faire un don du montant de votre choix. Ce geste de solidarité peut être attribué à différentes organismes tels que la Fondation pour la Recherche Médicale (https://don.frm.org/) ou de la Ligue contre le Cancer (https://www.ligue-cancer.net/) ou Odyssea (https://odyssea.info/dons-collectes/faire-un-don-a-odyssea/), ou encore des associations locales qui organisent des collectes de dons pour soutenir cette cause.

Pourquoi le ruban rose ?

Ruban rose - Octobre rose

On doit la création du célèbre ruban rose à Evelyn Lauder, créatrice de la marque de cosmétique Estée Lauder. Atteinte d’un cancer, celle-ci créée en collaboration avec Self Magazine l’association Ruban Rose en 2003. Son objectif : mettre en avant le combat des femmes contre le cancer du sein. Ce ruban emblématique est porté fièrement par des millions de personnes chaque année pour montrer leur solidarité envers les femmes atteintes de cancer du sein et rappeler l’importance du dépistage précoce. Le ruban rose est devenu un symbole universel de soutien et d’espoir.

Le dépistage est essentiel

En France, 1,3 million de femmes âgées de 50 à 74 ans n’ont jamais pris part à un dépistage2 en raison de divers obstacles, tels que l’absence de symptômes, la crainte de ressentir de la douleur, la peur d’un diagnostic, ainsi que le déficit d’information. Lorsqu’il est repéré précocement, le traitement s’avère généralement plus accessible, présentant moins de risques de séquelles, améliorant ainsi le résultat thérapeutique et augmentant les perspectives de guérison.

Ainsi, il est essentiel de se faire examiner les seins au moins une fois par an (médecin généraliste, gynécologue, sage-femme). Cet examen comprend la palpation des seins et des aisselles. En cas de doute, votre médecin prescrira une mammographie (radiographique des seins).

Détecté tôt, le cancer du sein est guéri dans 90 % des cas !

Aujourd’hui, libérons la parole, parlons du dépistage et soutenons la lutte contre le cancer du sein

Bon à savoir :

À la MCCI, nous mettons à votre disposition la plateforme Angel : un service qui réunit des spécialistes à votre écoute et prêts à répondre à toutes vos questions.

N’hésitez pas à les solliciter : https://www.mcci.fr/services/angel/

 Source : Organisation Mondiale de la Santé

2  Source : la Ligue contre le cancer

 

Laisser un commentaire