• Commentaires de la publication :0 commentaire

Le diabète, et si on en parlait ?

La journée mondiale du diabète est organisée, chaque année, le 14 novembre. En France, pas moins de 4 millions de personnes1 sont touchées par cette maladie souvent invisible, mais omniprésente dans la vie quotidienne des patients. Le diabète est une pathologie qui se traite, mais ne se guérit pas. Notre objectif, à l’occasion de cette journée, est de sensibiliser chacun à la nature du diabète, à son traitement, ainsi qu’aux moyens de prévenir cette maladie.

Les différentes formes de diabète

Cette maladie chronique se caractérise par un excès permanent de sucre et donc un taux de glucose (glycémie) trop élevé dans le sang connu sous le nom d’hyperglycémie. En fonction du type de diabète, les symptômes du diabète et les traitements sont différents.

Il existe 3 types de diabète :

  • Le diabète de type 1 survient lorsque le pancréas ne produit pas d’insuline. Ce type de diabète est moins fréquent et touche principalement les enfants, les adolescents et les jeunes adultes. L’insuline, qui fait défaut dans le corps, doit être administrée par le biais d’injections.
  • Le diabète de type 2 se manifeste lorsque les cellules de l’organisme ne répondent pas correctement à l’insuline. Il peut se développer sur de nombreuses années et affecte généralement les adultes de plus de 20 ans en surpoids. Il concerne 92 % des cas de diabète en France. Au fil du temps, avec l’accumulation de glucose, une résistance à l’insuline se développe. Le pancréas augmente sa production d’insuline jusqu’à épuisement, ce qui conduit à une insuffisance d’insuline, également appelée insulino-déficience.
  • Le diabète gestationnel concerne certaines femmes enceintes à partir du sixième mois de grossesse. Souvent qualifié de « diabète de grossesse », il disparaît généralement après l’accouchement.

Le diabète en quelques chiffres1 :

1e pandémie de maladie non contagieuse dans le monde

D’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le nombre de diabétiques de type 2 dans le monde est passé de 108 à 422 millions entre 1980 et 2014

1 français sur 10 est atteint du diabète en 2021

En France en 2016, plus de 3,3 millions de personnes étaient traitées pour un diabète, soit 5% de la population

Le nombre de cas de diabète de type 2 augmente régulièrement en France

92% des diabétiques ont un diabète de type 2

La prévention par le dépistage

Le développement de cette maladie est progressif. Selon une enquête nationale sur le diabète appelée « Entred », le diabète de type 2 a été diagnostiqué à la suite d’un dépistage dans 70 % des cas, à l’occasion de complications dans près de 12 % des cas, et en réponse à des symptômes dans 18 % des situations.

Chaque année, en France, environ 20 millions de tests de glycémie sont effectués, ce qui équivaut à un dépistage annuel pour un tiers de la population française. Il est donc fortement recommandé de se soumettre à un dépistage, car le diabète, s’il n’est pas pris en charge rapidement, peut entraîner des complications évitables.

Comment se faire dépister ?

Plusieurs options sont disponibles pour effectuer le dépistage :

  • Prendre rendez-vous dans un laboratoire pour une analyse de la glycémie. Nous vous invitons à consulter votre médecin traitant au préalable.
  • Se rendre à la pharmacie pour effectuer un test rapide de dépistage du diabète. Certaines pharmacies disposent désormais d’une machine permettant de faire un test gratuit et rapide de la maladie.
  • L’autotest, qui permet de mesurer le taux de glucose chez soi, nécessite l’achat d’un appareil en pharmacie (sans ordonnance).

Pour évaluer votre risque de diabète, il est possible de faire un test en ligne sur le site de la Fédération Française des diabétiques.Haut du formulaire Faites le test

Un mode de vie sain, votre allié santé

Pour éviter ou retarder l’apparition du diabète de type 2, il est essentiel d’adopter un mode de vie sain et prendre des mesures préventives. Une alimentation équilibrée, riche en légumes, fruits, céréales complètes et pauvre en sucres ajoutés ainsi qu’en matières grasses saturées, joue un rôle clé. De plus, maintenir un poids corporel dans la fourchette de normalité et pratiquer régulièrement une activité physique sont importants. N’oublions pas l’arrêt du tabac et la limitation de la consommation d’alcool.

Une maladie chronique est une affection de longue durée qui évolue au fil du temps et a un impact sur la vie quotidienne.

La Fédération Française des Diabétiques est là pour vous guider, vous informer, et vous aider à vivre pleinement votre vie tout en gérant le diabète au quotidien.

Le service Sophia de l’Assurance Maladie aide les personnes diabétiques selon certains critères.

Votre mutuelle MCCI vous accompagne et vous soutient :

  • Avec Angel, vous n’êtes plus jamais seul(e) face à vos questions sur le diabète. Une équipe de spécialistes vous répond en toutes circonstances sur angel.fr.
  • Avec Itelis, un réseau de professionnels de santé à votre écoute. Plus de 150 diététiciens et plus de 350 psychologues consultant en cabinet sont disponibles pour vous accompagner.

Laisser un commentaire