ELECTION ADMINISTRATEURS

lors de l’Assemblée Générale 2022 de la MCCI

La prochaine Assemblée Générale de la MCCI aura lieu le 17 juin 2022 à BLOIS.

A cette occasion, 6 postes d’administrateurs seront renouvelés. Les candidats à ces postes devront présenter leur candidature, au plus tard le 20 mai 2022 Minuit :

  • Soit par mail adressé à Kelly Aveline : k.aveline@mcci.fr,
  • Soit par lettre recommandée au siège de la MCCI – 26 rue Fortuny – 75017 Paris, à l’attention de Kelly Aveline

et fournir :

  • le bulletin n°3 de leur casier judiciaire,
  • un curriculum vitae
  • une profession de foi succincte
  • et deux déclarations sur l’honneur à télécharger ci-contre >>>>>>>

Le CV et la profession de foi seront diffusés aux délégués de l’Assemblée Générale, qui élisent les administrateurs.

Pour participer à la vie de votre mutuelle, n’hésitez pas à devenir administrateur.

Le rôle de l’administrateur mutualiste :

Une mutuelle est une société de personnes, mue par l’intérêt général. Sans but lucratif, elle est gouvernée par des administrateurs bénévoles, démocratiquement élus en Assemblée Générale, par les délégués.

Conditions d’éligibilité :

Pour être éligible au Conseil d’Administration, il faut être membre participant et remplir les conditions suivantes :

  • être âgé de 18 ans révolus et au plus de 75 ans à la date de l’élection
  • être à jour de ses cotisations ;
  • ne pas avoir exercé de fonction salariée au sein de la Mutuelle au cours des trois années précédant l’élection ;
  • satisfaire aux conditions d’honorabilité, de compétence et d’expérience telles que définies par les articles L 114- 21 et R 211- 13 du Code de la Mutualité (1)
  • satisfaire aux obligations relatives au cumul de mandats telles que définies par l’article L 114-23 du Code de la Mutualité.

Les administrateurs sont individuellement et collégialement responsables devant elle. Ils se réunissent plusieurs fois par an en Conseil d’Administration et pilotent la mutuelle avec les dirigeants effectifs.

(1) Les nouvelles directives européennes renforcent le poids du Conseil d’Administration dans la gouvernance des mutuelles (Article L.114.21 du Code de la Mutualité). Les administrateurs doivent disposer de l’honorabilité, de la compétence et de l’expérience nécessaires en matière de pilotage d’une mutuelle ou acquérir ces compétences par des formations complémentaires.